Actualité économique

Le principal investisseur de Cisco dans les laboratoires Catalyst de Jon Sakoda a levé 500 millions de dollars

Cisco rejoint le monde des start-up dans le cadre d'un plan visant à relancer la croissance. Dans le cadre de ce plan, il s'agit du principal investisseur dans un fonds de capital de risque de 500 millions de dollars qui sera géré par Jon Sakoda, ancien associé de la société de capital-risque NEA.

parle depuis le 14 mai, lorsqu'il a écrit sur un blog annonçant qu'il quittait la NEA après 12 ans pour “créer une plateforme d'investissement entrepreneuriale différenciée de ce qui existe aujourd'hui”.

Le lendemain de son message, le Wall Street Journal rapporta, citant des personnes au fait du dossier, que Sakoda gérerait un fonds indépendant de démarrage créé par Cisco, qui engagerait des centaines de millions de dollars. Comme le journal l'a indiqué, Cisco compte une équipe de plus de 40 personnes et a investi plus de 2 milliards USD de son bilan dans des start-up.

Catalyst est le nom de la société de gestion. Le nom du fonds sera dévoilé dans les prochains mois lorsqu'il sera prêt, et il fonctionnera en mode furtif d'ici là, selon une personne familière avec l'affaire, qui aurait demandé à ne pas être nommé, car les détails sont toujours d'actualité. confidentiel.

Avec des sociétés de technologie comme Alphabet, Intel et SAP qui investissent de l'argent dans des groupes de capital-risque internes, les investissements en capital de risque ont atteint des niveaux record, selon Crunchbase. Le cabinet d'avocats DLA Piper a déclaré en mars que les sociétés fournissaient actuellement environ 30% du capital de démarrage.

Cependant, Catalyst se structure différemment d’un fonds de capital-risque typique, ce qui explique pourquoi elle dépose des fonds auprès de la SEC.

Sakoda a investi sur tous les marchés grand public et grand public, notamment dans les sociétés de covoiturage Uber et Didi Chuxing, ainsi que dans la société de médias sociaux Snap, la société de cybersécurité HackerOne et la start-up de vidéoconférence BlueJeans Network.

Un porte-parole de Cisco a refusé de commenter.

WATCH: le PDG de Cisco sur son modèle économique en évolution

.

Tags

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close
Close